. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Vous êtes ici : Accueil » Documentation » Agenda des Frontières » Agenda des Frontières 2016 » Mot du Rédacteur en Chef

Mot du Rédacteur en Chef

D 17 novembre 2015     H 10:35     A L’AGENCE     C 0 messages


Chers lecteurs de l’Agenda des frontières, à l’orée de la nouvelle année 2016, je vous formule mes vœux de santé, de grandes réussites pour chacun et une fructueuse poursuite de la mise en œuvre de la Politique Nationale de Développement des Espaces Frontaliers engagée par le Gouvernement de la République du Bénin.

En effet, les défis de gestion intégrée des espaces frontaliers auxquels notre pays est soumis appellent à une prise de conscience individuelle et collective vis-à-vis des frontières internationales de notre pays.

Cette nouvelle édition de l’« Agenda des frontières » constitue l’un des puissants outils de communication que l’ABeGIEF met à votre disposition pour vous informer sur les concepts de frontière et les actions entreprises pour le développement et la sécurisation des espaces frontaliers.

Il vient renforcer et compléter un dispositif articulé autour de l’initiative locale.

Par ailleurs, nous avons voulu dans cette troisième édition de l’Agenda des Frontières, vous fournir quelques informations essentielles concernant l’Unité Spéciale de Surveillance des Frontières (USSF), l’importance des plans locaux de sécurité et la contribution de l’ABeGIEF dans la lutte contre l’apatridie.

Je souhaite une bonne lecture à vous qui abordez ce document tout en espérant que vous en trouverez autant de plaisir que j’en ai éprouvé à la connaissance de quelques notions sur la gestion intégrée des espaces frontaliers.

Je profite de l’occasion pour remercier nos partenaires au développement, que sont, entre autres :

  • l’Union Européenne à travers FRONTEX (Agence Européenne pour la Gestion de la Coopération Opérationnelle aux Frontières Extérieures des Etats membres de l’Union Européenne) pour son appui dans le cadre de la sécurisation des frontières ;
  • le Gouvernement Américain à travers son Ambassade près le Bénin et ses Marines pour leur précieux appui dans le renforcement des capacités de l’Unité Spéciale de Surveillance des Frontières ;
  • le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Refugiés (HCR) pour sa franche collaboration dans l’éradication de l’apatridie dans les espaces frontaliers de notre pays ;
  • l’aide allemande à travers la Coopération GIZ pour son implication dans le processus de démarcation des frontières et la mise en œuvre effective de la coopération transfrontalière ;
  • l’Ambassade de France pour son appui dans le renforcement des capacités des cadres de l’ABeGIEF à l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN).

Pour finir, je vous souhaite une Bonne et Heureuse Année 2016 et surtout une bonne lecture à tous, tout en sollicitant la contribution de tout un chacun dans la dynamisation de la gestion des espaces frontaliers du Bénin.

Ensemble, faisons de nos espaces frontaliers, des zones de développement et d’intégration où le bon vivre des populations n’est pas une théorie mais une réalité palpable !