. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Vous êtes ici : Accueil » Documentation » Magazine des Frontières » Échos des Frontières n°00 » La PNDEF, enfin une politique qui sauve les frontières !

La PNDEF, enfin une politique qui sauve les frontières !

D 18 juillet 2016     H 18:02     A Le Webmaster     C 0 messages


agrandir

La PNDEF est une politique territoriale de large champ d’intervention couvrant les domaines civils, paramilitaires, militaires et diplomatiques et porte sur 36 des 77 communes du Bénin. Elle traite des questions de sécurité intérieure et extérieure du Bénin, de l’intégration régionale par la base, de la valorisation des aires culturelles héritées de l’histoire. Ces espaces frontaliers concentrent l’essentiel des ressources naturelles du pays et sont les premiers producteurs de coton du Bénin.

La PNDEF est donc un instrument qui renforce la Politique Nationale de Décentralisation et Déconcentration (PONADEC) pour accroître les investissements publics dans les communes frontalières afin de réduire les écarts d’accès des populations aux services essentiels de base avec les localités des pays voisins.

La PNDEF est aussi un instrument d’aménagement du territoire car elle permet de réguler l’occupation et l’utilisation des espaces frontaliers par les opérations de délimitation, de démarcation, de sécurisation du territoire et d’amélioration de l’accès des populations à des services éducatifs, sanitaires, sécuritaire, etc. Mieux assurés, elle sort les espaces frontaliers déjà excentrés de leur marginalisation.

Les Orientations Stratégiques de la PNDEF

L’objectif de l’ABeGIEF tel que précisé dans la Politique Nationale de Développement des Espaces Frontaliers, est de : « Renforcer la souveraineté nationale dans les zones frontalières afin de sécuriser le territoire national et de créer de meilleures conditions d’existence aux populations desdites zones »  [1]

Cette politique territoriale à dimension multisectorielle est axée sur les quatre (04) orientations stratégiques ci-après :

- Orientation stratégique N°1 : Renforcer la défense de l’intégrité du territoire national et la sécurisation des espaces frontaliers.

Ici, les interventions ciblent (i) la délimitation, la démarcation et la réaffirmation des frontières terrestres et maritimes, (ii) l’appui institutionnel aux Préfectures, Communes frontalières et Chefferies traditionnelles des aires socioculturelles transfrontalières, (iii) l’appui institutionnel aux Forces de Défense et de Sécurité dans les zones frontalières.

- Orientation stratégique N°2 : Réduire la pauvreté et améliorer la qualité de vie des populations frontalières

S’alignant sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), les interventions visent l’accroissement de l’offre de services universels de base et portent principalement sur la construction d’infrastructures sociales et économiques dans les zones frontalières.

- Orientation stratégique N°3 : Développer la coopération transfrontalière pour consolider les relations de bon voisinage et l’intégration régionale et panafricaine.

Le Bénin entend promouvoir des projets intégrateurs de portée transfrontalière axés sur la dynamisation de la coopération décentralisée transfrontalière dans tous les domaines concourant à la paix, à la sécurité, à la promotion socioculturelle et économique et à la sauvegarde de l’environnement.

- Orientation stratégique N°4 : Doter le Bénin d’une loi d’orientation et de programmation qui consolide l’importance des questions liées aux frontières dans les priorités nationales.

Cette orientation porte principalement sur des interventions relatives (i) au renforcement des capacités de la Direction Générale de l’ABeGIEFet (ii) à l’amélioration de la visibilité de cette Agence et de son influence sur le système de gouvernance territoriale dans les espaces frontaliers.

ABeGIEF, la structure chargée de la mise en œuvre de la PNDEF

Pour sa mise en œuvre, l’Agence Béninoise de Gestion Intégrée des Espaces Frontaliers sous tutelle du Ministère de l’Intérieur, de la Sécurité Publique et des Cultes a été créée en 2012. Depuis lors, elle œuvre activement pour l’atteinte de la mission à elle confiée. Dans ce cadre, de nombreuses actions se mènent pour sécuriser et développer les espaces frontaliers, de promouvoir la coopération transfrontalière, tout ceci aux fins de sauvegarder l’intégrité territoriale et de garantir la souveraineté du Benin tout en développant la citoyenneté chez les populations frontalières.


[1Politique Nationale de Développement des Espaces Frontaliers, Mai 2013

Dans la même rubrique

26 mai 2017 – ÉCHOS DES FRONTIÈRES n°00

21 juillet 2016 – Interviews et Avis

19 juillet 2016 – A la découverte d’Iwoye

19 juillet 2016 – Ogamoin, désormais au Bénin !

19 juillet 2016 – Acquis dans le domaine de la diplomatie préventive locale