. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Vous êtes ici : Accueil » Documentation » Bénin-BurkinaFaso » FRONTIERE BENINO-BURKINABE

FRONTIERE BENINO-BURKINABE

D 11 juillet 2014     H 18:04     A Le Webmestre     C 0 messages


La République du Bénin, autrefois colonie du Dahomey partage avec le Burkina Faso, précédemment colonie de la Haute-Volta, une frontière commune longue de 300 km environ qui se décompose de l’Ouest vers l’Est en cinq sections, à savoir :

1° - la section de la zone de Kourou/Koalou ;
2° - la section de la rivière Pendjari ;
3° - la section de la rivière Karni ou marigot au Sud de Kompongou ;
4° - la section montagneuse de l’Atacora ;
5° - la section de la rivière Mékrou.

La zone de Kourou/Koalou qui demeure litigieuse entre les deux pays est un espace de 68 km2 composée de deux parties :

  • une partie quasi- triangulaire de 8 km2 située au dessus du 11ème parallèle dont la base part du point 109 ou borne 241 au point d’intersection de la Pendjari avec ce parallèle ;
  • la Poche de la Pendjari de 60 km2 située en dessous du 11ème parallèle et dont la limite Ouest est constituée par une section de la frontière bénino-togolaise de la borne 232 à la borne 241 (point 109) sur une longueur de 10,5 km environ.

Les deux parties ont alors décidé de saisir la CIJ pour le règlement du différend qui les oppose quant à la délimitation de ce secteur de la frontière. A cet effet, un compromis a été signé le 07 septembre 2009 à Cotonou. A la suite de la signature dudit Compromis, l’étape suivante est l’échange des instruments de ratification entre les deux Etats qui devrait se tenir à Ouagadougou.

En attendant la décision de la Cour, les deux Etats ont décidé de mettre en place, selon les accords de Pama du 19 Mai 2009, un Comité Mixte de Gestion Concertée de la Zone de Kourou/Koalou (COMGEC-K), chargé de l’animation, la sensibilisation et l’accompagnement des populations de la zone. Ce Comité se réunit une fois par semestre alternativement au Bénin et au Burkina.