. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » 2019 » Atelier local de vulgarisation et de formation des acteurs sur les (...)

Atelier local de vulgarisation et de formation des acteurs sur les spatio-cartes renseignées du couloir frontalier Bénin-Niger

D 8 avril 2019     H 13:08     A Le Webmestre     C 0 messages


agrandir

Après celui tenu le jeudi 21 mars à l’hôtel Golden Tulip le Diplomate de Cotonou, ce fut le tour de la salle de conférence de LE SOTA Hôtel de la commune frontalière de Malaville (Bénin) d’abriter l’atelier local de vulgarisation et de formation des acteurs sur les spatio-cartes renseignées du couloir frontalier Bénin-Niger. C’était les 04 et 05 avril 2019.

La première journée a été consacrée à la formation des forces de défense et de sécurité des deux pays à savoir les forces navales et la police républicaine du Bénin et la brigade fluviale du Niger. L’objectif est de permettre à tous ces acteurs de se familiariser avec les cartes de procéder aux patrouilles conjointes et ou simultanées sur le fleuve Niger et la rivière Mekrou. Ce fleuve traverse toutes les zones de conflits de la sous-région. L’atelier a permis d’éviter le passage des armes sur le fleuve et de prévenir les conflits surtout avec les menaces nouvelles récurrentes un peu partout dans les pays limitrophes. Le Directeur général de l’ABEGIEF, Dr BAGO Ayité Marcel a conduit la délégation béninoise. Les participants ont appris à lire les cartes, à utiliser le GPS de navigation, à intégrer les données dans le GPS et à faire le tracking. Pour une meilleure assimilation, les FDS ont bénéficié d’une simulation très enrichissante dans l’après-midi du 04 avril sur le fleuve pour la pratique.

La seconde journée a été marquée par la vulgarisation des spatio-cartes aux acteurs locaux notamment les élus locaux, FDS, organisations de jeunes et de femmes, autorités coutumières. Elle a connu la participation du Secrétaire général de la préfecture de l’Alibori Représentant le Préfet, des Préfets du Gaya, Dosso, Say et Falmé, les chefs coutumiers de Malanville et de Gaya. La première communication a été présentée par le DG/ABeGIEF a porté sur « le processus de mise en œuvre de l’arrêt de la CIJ en l’affaire du différend frontalier Benin-Niger » et la seconde communication consacrée à la présentation des différentes spatio-cartes et leurs spécificités sur le fleuve Niger et la rivière Mékrou a été conjointement présentée par le Secrétaire Permanent de la Commission Nationale des Frontières du Niger et le Chef Division de Télédétection en service au CENATEL.

A l’issue de la rencontre, la plénière n’a pas manqué de formuler quelques recommandations à l’endroit des Gouvernements des deux pays et des Partenaires Techniques et Financiers.

Les participants invitent leurs gouvernements entre autres à :

  • mette en place une plateforme de coopération entre les forces de défense et de sécurité opérant dans le couloir frontalier Bénin-Niger ;
  • équiper les forces de défense et de sécurité de matériels adéquats (barques motorisées, GPS de navigation, équipements de sauvetage etc) et leurs fournir les moyens nécessaires pour les patrouilles conjointes/simultanées ;
  • organiser une rencontre des Chefs d’Etats-majors des deux pays dans le bassin du fleuve Niger pour la mise en place du mécanisme de collaboration entre les forces.

Quant aux PTF, il leur est demandé d’appuyer conséquemment la mise en œuvre des recommandations issues de l’atelier.
Il faut noter que toutes ces prouesses ont été obtenues grâce à l’appui financier de la Coopération allemande Giz !

Portfolio